Les Enfants de Don Quichotte - Montpellier
Une aventure de quinze jours avec l'association des Enfants de Don Quichotte, sur l'esplanade du Peyrou à Montpellier.

Ce reportage s’inscrit dans une démarche plus générique, fruit d’un réel questionnement face à la dégradation sociale progressive de ces dernières années en France.
Mai 2009, l'association des Enfants de Don Quichotte 34 installe un village de tentes sur l'esplanade du Peyrou. Contrairement à d'autres actions de ce type, celle-ci sera effectuée sous l'égide des Enfants de Don Quichotte mais en collaboration avec la Mairie de Montpellier.
La logistique sera à minima: un accès à l'eau, aux toilettes du Peyrou, et quelques patrouilles de la police municipale pour la prévention et le bon voisinage. A noter également l'aide apportée par la banque alimentaire pour les victuailles et le concours indispensable des bénévoles (particuliers et secours catholique) pour l'organisation et l'intendance. Ce qui par exemple a permis de bénéficier du confort de repas sur site. Je précise tout de suite que nous étions quand même très loin des standards du club Med et qu'une des règles tacite de l'hébergement était de participer activement à la vie du "village".
Les enfants de Don Quichotte - Le Peyrou Montpellier

Le "Village" installé sur l'esplanade du Peyrou à Montpellier

1 / * PHOTOS DU REPORTAGE GÉNÉRIQUE: Installation – Vie au quotidien – Soutien d’artistes - Organisation – Signature et dépôt des pétitions - Départ.
2 / * PORTRAITS ET PHOTOS D'AMBIANCE : Photos en noir et blanc extraites de l'exposition.

C'est lors de l'une de mes déambulation matinale de photographe que j'ai rencontré Lionel, le président des Enfants de Don Quichotte LR. Le campement venait d'être installé au bout de l'esplanade du Peyrou. Lionel m'expliqua brièvement le pourquoi de son combat au sein de l'association contre le mal-logement tout en insistant sur la nécessité de médiatiser cette cause. D'où cette idée un peu folle sous forme de challenge social:

  • de proposer un hébergement à une cinquantaine de SDF en autonomie pendant quinze jours,
  • de profiter de cette visibilité pour faire récolter des signatures de Manifestes par les bénévoles de l'association
  • de porter ces manifestes en délégation à la préfecture au dernier jour du campement, avant de libérer contractuellement l'espace public du Peyrou mis à disposition par la ville de Montpellier.
L'idée du reportage commença à germer dans ma tête à ce moment et je demandais à Lionel s'il voulait bien poser pour une photo. Cette photo est la première de la série des portraits et le début de mon histoire avec les Don Quichotte. Dans l'après midi je rencontrerai Polo, l'autre responsable de l'association et comme j'avais envie depuis un moment de faire un travail mêlant portraits et reportage avec les gens de la rue, je lui proposerai un suivi journalier de l'évènement. Fort d'un accord de principe, il me restera à me faire accepter en tant que témoin par les bénévoles et les hébergés du village. ( * Note: les images présentées concernent indistinctement la population du village: l’encadrement, les bénévoles, les sympathisants, et les hébergés du Village. )

En photographiant ces hommes et ces femmes, sans faire de misérabilisme et dans le respect de la dignité humaine,
j'ai souhaité montrer l’universalité de ce qui nous unit, plutôt que la misère de l’être.

002_Daniel BODIN_Creaphot_DQC Intro

Ce travail a fait l’objet d’une exposition, à l’Hôtel de Ville de Montpellier du 13 au 23 octobre 2009, dans le cadre de la journée mondiale du refus de la misère.     (Photos 4-7 Hervé Neuville)

Articles en relation :

Daniel Bodin, le questionnement social.
Les Enfants de Don Quichotte, des images et des maux.

Daniel BODIN - Photographe - Montpellier

Partager: